Raymarine annonce l'intégration de Cyclops Marine pour la prochaine version de LightHouse HVAR 3.16

La nouvelle technologie Cyclops Marine introduira une fonctionnalité de détection de charge sans fil pour les utilisateurs du système d’exploitation LightHouse mis à jour


Fareham, Royaume-Uni - Raymarine a le plaisir d’annoncer la prochaine mise à jour logicielle du système d’exploitation LightHouse HVAR 3.16. Baptisé d’après l’île croate de Hvar, dans la mer Adriatique orientale, LightHouse 3:16 intégrera plusieurs ajouts de fonctionnalités et inclura la technologie intelligente de détection de charge sans fil de Cyclops Marine. Les versions logicielles LightHouse offrent de nouveaux avantages pour tous les plaisanciers utilisant les écrans AxiomTM.

Cyclops Marine a été fondée en 2018, et s’est assignée pour mission de simplifier les dispositifs sophistiqués de détection de charge qui n’étaient auparavant disponibles que pour les équipes de course et les équipages des superyachts. L’intégration de cette technologie avec LightHouse HVAR 3.16 est destinée à fournir une impulsion significative et une prise de conscience accrue aux navigateurs de course et aux plaisanciers.

Les capteurs de Cyclops Marine sont des instruments de détection de charge sans fil conçus pour mesurer les paliers de charge sur le gréement d’un yacht à voile. Le Smarttune est conçu pour remplacer le corps du ridoir qui existe sur l’étai avant ou les étais latéraux, tandis que le Smartlink peut simplement être ajouté en ligne à n’importe quelle écoute, drisse, pataras, ligne de contrôle, hale-bas, cordage d’amure ou bastaque. Ces capteurs se connectent sans fil à la passerelle Marine Cyclops sous le pont, qui interagit avec les écrans Raymarine Axiom pour indiquer les paliers de charge aux points de stress identifiés sur un gréement de yacht. LightHouse HVAR 3.16 permet aux utilisateurs de voir en un coup d’œil les données de charge statique et dynamique transmises par les capteurs maritimes Cyclops à 50 emplacements de capteurs maximum.

Pour les régatiers, l’affichage en temps réel d’une tension sur l’étai avant ou le pataras permet à la barre d’optimiser la tension des écoutes aux points critiques. Fort de ces connaissances, un skipper peut augmenter la tension pour plus de puissance ou la diminuer pour réduire la puissance, en tirant le meilleur parti des conditions de vent et de la gouverne pour assurer les performances répétitives les plus rapides.

La technologie intelligente de détection de charge bénéficie également aux catamarans, plus orientés vers le loisir. Les doubles coques vont naturellement à l’encontre du concept de « léger » lors d’une navigation par vent fort, ce qui rend la charge sur les voiles plus difficile à juger. Un bimini, courant sous les climats plus chauds, exacerbe ce problème en raison d’une visibilité limitée sur les voiles, compliquant le fait de pouvoir juger de la tension dans celles-ci. Les données instantanées de tension qui s’affichent sur les écrans Axiom rendent superflue une telle évaluation et lèvent toute ambiguïté.

Comme l’explique Ian Howarth, Directeur Général de Cyclops Marine : « Nous sommes très heureux que les marins équipés des écrans AxiomTM de Raymarine puissent profiter des avantages de voir les charges de gréement en temps réel. À maintes reprises, les navigateurs de course nous disent que lorsqu’ils atteignent le point de vitesse idéal, le fait de pouvoir reproduire la configuration du gréement change la donne. Pour les navigateurs de plaisance, la possibilité de voir les contraintes de charge sous forme de chiffres facilement compréhensibles leur donne l’assurance qu’ils naviguent en toute sécurité ou qu’il est temps d’envisager de mettre un riss dans la voilure. »

Les utilisateurs d’Axiom bénéficient d’améliorations supplémentaires grâce à la nouvelle version du logiciel LightHouse 3:16. Le mode de mouillage prend désormais en charge les mesures de compensation de quille et de ligne de flottaison, et les utilisateurs de moteurs MercuryTM peuvent désormais bénéficier d’un affichage contextuel, qui informe la barre des informations du système qui aident au fonctionnement de leurs moteurs.

« Les fonctionnalités supplémentaires de LightHouse 3.16 et l’ajout de la technologie Cyclops Marine sont un autre exemple de l’amélioration constante du logiciel LightHouse et de l’écosystème d’affichage Axiom pour les plaisanciers qui en sont équipés. Les capteurs de charge fourniront aux propriétaires de bateaux un accès clair aux données les plus indispensables pour un maniement rapide et précis des voiles », ajoute pour sa part Gregoire Outters, Directeur Général de Raymarine. « Cela renforce notre philosophie consistant à donner aux marins un contrôle complet sur l’eau, où avoir une image complète des informations de navigation en temps réel sous leurs yeux améliore considérablement la sécurité, la connaissance de la situation et les performances. »

Pour tout complément d’information sur le système d’exploitation Raymarine LightHouse 3, veuillez consulter le site www.raymarine.fr/ecrans-multifonctions/lighthouse3/v3-16.html