Optimiser son énergie - Pogo 30, Zephyr | Électronique marine de Raymarine

OPTIMISER SON ENERGIE

« Passer à l'électrique » avec une installation solaire est plus silencieux, plus propre et plus respectueux de l'environnement, comme le démontre Mark Johnson, leader de l'innovation marine pour les produits Raymarine


Si vous deviez résumer, en une seule phrase, l'attrait de la voile à propulsion électrique plutôt que diesel, vous indiqueriez naturellement que c’est plus silencieux, plus propre et plus respectueux de l'environnement. En raison de ces avantages évidents, il est difficile de comprendre pourquoi quiconque pourrait vouloir adopter un point de vue opposé ; mais il y a encore bien d'autres raisons de recommander une installation entièrement électrique, comme peut le confirmer personnellement Mark Johnson, leader de l'innovation marine pour les produits Raymarine.

Pendant deux années consécutives, en 2019 et 2020, Mark a effectué des voyages estivaux dans son voilier Pogo 30 entièrement électrique, Zephyr. L'année dernière, il a réalisé un voyage aller-retour de sept semaines entre la France et le Royaume-Uni, tandis que celui de cette année a été une croisière familiale de trois semaines entre Vannes et La Rochelle. Lorsqu'il a été interrogé sur le processus de prise de décision qui l'a conduit à renoncer au diesel pour une installation entièrement électrique, l'enthousiasme de Mark était convaincant. « Cela ne fait pas de bruit, il n'y a pas de vibrations, pas d'odeur, cela pèse beaucoup moins lourd, l'énergie est immédiatement disponible et aucun entretien n'est nécessaire en hiver. De quoi pourrais-je me plaindre ? Surtout si vous avez un voilier propre, la propulsion électrique est évidemment bien meilleure. »

Écran multifonctions Axiom - Affichage voilier à moteur | Électronique marine de Raymarine

L'installation électrique à bord de Zephyr est étendue. Une paire de batteries au lithium Torqeedo Power 48-5000 alimente le moteur électrique, le chargement s'effectuant par un panneau solaire souple Solbian 1 kW couplé à des contrôleurs de charge solaire 47 V MPPT. Cette configuration est assortie d'un ensemble complet de produits Raymarine, en commençant par un écran multifonctions Axiom et un système de commande de commutation numérique Raymarine connectés au réseau. Cela signifie que l'écran multifonctions peut afficher toute une gamme de détails de propulsion électrique et qu'il est partagé avec une barre d'affichage latérale de données. En outre, le Pogo est équipé d'un pilote automatique Raymarine Evolution. Mark interagit avec le pilote automatique à travers son écran multifonctions Axiom et deux pupitres de commande de pilote automatique Evolution P70.

Intégration électronique

Cette intégration électronique a été une telle réussite que Zephyr est depuis peu devenu un démonstrateur technologique pour Raymarine, même si ce n'était pas l'intention initiale de Mark. « J'étais vraiment concentré sur la façon d'obtenir un système à énergie solaire qui fonctionne réellement », se souvient-il. « Je pense que l'aspect démonstration n'est apparu qu'après avoir vu l'affichage Torqeedo. Ce concept m'enthousiasmait, mais je me disais que nous pourrions tirer parti de l'expérience Raymarine pour présenter plus clairement les informations pertinentes ».

Mark a alors décidé d'en parler avec ses collègues de Raymarine. Après beaucoup de discussions, il a été suggéré de remplacer l'affichage en utilisant la commutation numérique. Mark a ensuite réfléchi aux données qu'il aimerait voir affichées et à la manière dont ces données pourraient être mesurées. Les mesures qu'il a choisies comprenaient l'état de charge, la portée, la production solaire, la consommation d'énergie et la puissance nette.

Ces voyages en voiler pendant les étés 2019 et 2020 ont fait de parfaits tours d'essai, et l'installation électrique a été impeccable les deux fois. « Lors de notre grand voyage à travers la Manche en 2019 », se souvient Mark, « la météo était abominable, mais il y avait assez de vent pour la voile et suffisamment de lumière du jour pour que les batteries restent chargées du début à la fin. » Dans le même temps, Mark qualifie sa croisière majoritairement ensoleillée de 2020 d'« extrêmement simple » : même les jours où il n'y avait pas de vent, faire fonctionner le moteur à 1 kW tout en pêchant pendant de courtes sections à 3,5 nœuds a permis d'atteindre un équilibre parfait entre les exigences familiales et celles du système solaire-électrique.

« Il n'y a pas de problème d'énergie puisque les contraintes familiales sont exactement en phase avec les contraintes de l'électricité solaire – personne ne veut faire tourner les moteurs pendant 10 heures d'affilée ; il suffit de bien planifier les choses », remarque Mark. « Nous alternions entre port et plage pendant quelques heures, un temps suffisant pour attraper du maquereau. Si vous en profitez pour pêcher lorsque vous devez ralentir, tout le monde est content ! »

Pogo 30 entièrement électrique, Zephyr - Sur le pont | Électronique marine de Raymarine
Pogo 30 entièrement électrique, Zephyr | Électronique marine de Raymarine
Pogo 30 entièrement électrique, Zephyr | Électronique marine de Raymarine
Pogo 30 entièrement électrique, Zephyr | Électronique marine de Raymarine

« Tant d'avantages »

L'écran multifonctions Raymarine Axiom tenait Mark informé de l'état des batteries et des flux d'énergie du début à la fin, ce qui lui a permis de planifier ses stratégies énergétiques plus efficacement. Il a noté que, les jours ensoleillés, le panneau solaire tendait à atteindre un pic de 600 W autour de midi, ce qui remplissait rapidement les batteries. Le positionnement des panneaux solaires à l'horizontale a maximisé le débit énergétique tout en protégeant le cockpit des rayons du soleil.

Lorsqu'on lui demande de lister les avantages de l'installation entièrement électrique sur son Pogo 30, Mark prend un temps de réflexion. « Il y aurait tant de choses à citer, mais je crois que le plus grand avantage est l'économie d'espace, car sans cela, vous auriez vraiment besoin d'un bateau de 36 pieds pour naviguer en famille. »

Comme tous les plaisanciers, Mark voulait maximiser l'espace sur son bateau. Il a pu utiliser la salle des machines pour le canot de sauvetage et l'espace qui aurait été nécessaire pour les réservoirs diesel en tant que penderie, un bonus en termes d'économie d'espace accordé par l'énergie électrique.

Cela a apporté des avantages supplémentaires : « Pouvant accueillir ma famille dans ce bateau de 30 pieds, j'ai la sensation que nous avons un bateau plus léger et plus facile à manipuler, pour moins d'argent en termes de coût par espace. Cela peut encourager les gens à commencer à naviguer en voyant un niveau de confort accru devenir plus abordable. »

Mark pense qu'il ne s'agit que du début du passage à l'électricité. « Si vous regardez la courbe des coûts des batteries au lithium-ion, celles-ci doublent en capacité et leur prix est divisé par deux tous les quatre ans, de sorte qu'une solution entièrement électrique devient progressivement une option plus souhaitable et abordable. »

« Aussi », conclut Mark, « six pieds de plus rendent tout plus grand et plus lourd. Je pense que nous avons un bateau plus léger et plus facile à manipuler pour beaucoup moins d'argent en termes de coût par espace à l'achat. Si vous regardez la courbe des coûts des batteries au lithium-ion, celles-ci doublent en capacité et leur prix est divisé par deux tous les quatre ans, de sorte qu'une solution entièrement électrique devient progressivement une option plus souhaitable et abordable. »

Mark est véritablement ravi de parler des détails de cette solution aux autres et de l'apporter à l'ensemble du marché. Mark conclut l'interview avec beaucoup d'enthousiasme quant à l'avenir : « J'ai hâte de voir davantage de ces installations sur l'eau. C'est palpitant de voir à quel point la technologie peut nous aider. »