Raymarine fait la pluie et le beau temps dans son centre de test

Raymarine fait la pluie et le beau temps dans son centre de test

Tuesday, December, 2019


Le centre de test environnemental de Raymarine évalue l'intégrité de la gamme de produits de l'entreprise avec la plus grande rigueur, en commençant par les chambres thermiques et la salle humide.

Travailler à bord d'un bateau opérant dans un environnement maritime extrême peut vous geler jusqu'aux os ! Juho Karhu, ambassadeur de Raymarine, l'a constaté par lui-même en 2019, après avoir rallié l'archipel du Svalbard dans l'océan Arctique depuis la Finlande à bord d'un Beneteau Idylle, un voilier classique des années 80. Juho a beau aimer la neige et la glace, il lui fallait vérifier la résistance de son matériel. Il a donc choisi Raymarine pour l'aider à naviguer sur les eaux chargées de blocs de glace de la mer de Barents.

Les navigateurs du cercle polaire peuvent être confrontés à de grosses mers. Il est donc vital pour eux de disposer d'un équipement adapté face à des températures avoisinant les -10 ºC en été et les -30 ºC en hiver, voire moins. Dans de telles conditions, une peau sans protection gèle en moins de cinq minutes.

Si un environnement hostile peut avoir de telles conséquences sur les équipages, imaginez ce qu'il peut advenir de leurs bateaux. Il va de soi que les marins doivent pouvoir compter sur leur équipement, quels que soient les aléas de la nature, du destin ou des circonstances. C'est pour cela que Raymarine soumet tous ses produits à de telles séances de torture dans son impressionnant centre de test environnemental de Fareham.

Raymarine - Test Centre

Le centre ne laisse rien au hasard pour respecter et dépasser les critères des tests IEC 60945 applicables aux systèmes et équipements de radiocommunication et de navigation maritime. Les variations de la tension d'alimentation, des températures et coefficients d'humidité extrêmes, le rayonnement solaire, des vaporisations salines extrêmement fines, l'étanchéité à l'eau, les vibrations et les négligences de manutention pendant les transferts font partie des facteurs testés.

Raymarine - Test Centre

Il est passionnant d'assister au déroulement de ces tests. Une visite du centre commence par les chambres thermiques, où les produits sont soumis à des tests répétés, et trempés toute une nuit pour vérifier qu'ils démarrent, redémarrent et fonctionnent lorsqu'ils sont exposés à des plages de température extrêmes (-25 ºC à 55 ºC), et qu'ils résistent à un stockage hors fonctionnement ( -30 ºC à 70 ºC).

Une augmentation importante du bruit ambiant révèle l'existence de la salle humide, une salle utilisée pour tester les infiltrations d'eau, comme son nom l'indique. Des panneaux demandent aux employés de porter des protections auditives lors de l'exécution des tests IPX6. Cet indice est attribué aux produits parvenant à passer les tests rigoureux de vérification de l'étanchéité à la poussière et/ou à l'eau. L'un de ces tests implique la vaporisation constante de ces produits par au moins 100 l d'eau à la minute à l'aide d'une lance à incendie, et ce pendant au moins 30 minutes, alors que l'unité fonctionne pendant et après le test.

Raymarine - Test Centre

La norme en vigueur dans le secteur exige que les produits soient exposés une demi-heure à une atmosphère humide et brumeuse, mais Raymarine les laisse pendant une journée entière afin de reproduire les conditions d'usage réelles. Des testeurs démontent ensuite les produits pour vérifier qu'ils ne contiennent pas d'eau : de minuscules infiltrations peuvent conduire à une corrosion interne du produit durant son cycle de vie.

Raymarine - Test Centre

À ce stade, une personne novice peut être surprise de découvrir que les tests d'infiltration d'eau ne font que commencer, comme le montre le prochain blog de cette série...

COMMENT